Pourquoi réduire ?

Aujourd'hui, la biosphère, c'est-à-dire, forêts, sols, océans, peut capter 1 800 kg équivalent CO2 / personne / an.

D'après MicMac, en moyenne, 1 français émet 9 644 kg équivalent CO2 / an. Ce chiffre est passé à 11 000 kg en 2015 d'après les statistiques. La part des émissions individuelles est de 35% environ, le reste est dévolu aux entreprises et aux collectivités.

Cette différence contribue au réchauffement climatique.

La décroissance est la première étape indispenseable pour tenter de limiter le réchauffement climatique. Sans effort de notre part pour réduire nos émissions de GES, la compensation deviendrait un simple à droit à polluer...